Le-Bonheur-des-Mots

Le-Bonheur-des-Mots

Etrange rencontre (Bernadette)

Etrange rencontre

 

Ce jour là, il pleuvait. Des torrents d’eau dévalaient les rues, un froid piquant me prenait à la gorge, et bien que j’essayais de garder le nez enfoncé dans le feutré de mon écharpe humide (pourtant fraichement lessivée), l’eau s’infiltrait partout. Les oreilles assourdies par les sifflements du vent, lesfrottements de ma veste en cuir mouillée et les claquements de mes bottes dans les flaques d’eau, je distinguais à peine, à travers les rideaux de pluie, les affriolantes meringues, les chaussons aux pommes luisants de beurre et les nuages rosés de barbe à papa gourmandes, dissimulés là bas, derrière les vitrines embuées. Le chant d’un grillon, insolite dans cette scène pré-apocalyptique, me fit lever la tête d’un coup. Et elle se tenait là, debout devant moi. Son profil tout entier, droit comme un i, me rappelait le cri d’un oiseau dans les montagnes arides du Wyoming. Sur moi soufflait à présent le doux zéphyr charriant le sable orangé du désert, dans mon cœur s’étendait la vision d’un canyon parsemé de cactus, survolé d’un aigle se découpant sur le ciel bleul’écho de son cri se répercutant dans les rochers.

Son chapeau digne d’un western ne devait pas y être pour rien. Ni son teint lumineux, à peine visible derrière les moutons de son écharpe tricotée main. Si elle avait crié « Hihaaaa » en pleine rue, je n’aurais pas joué les surpris. D’une démarche sautillante, elle passe près de moi et son parfum délicat atteint mes narines avec violence. Je vis un rêve. Mon rêve tourne au coin de la rue et s’évanouit dans la nuit humide.

 

Bernadette

 



13/01/2018
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres