Le-Bonheur-des-Mots

Le-Bonheur-des-Mots

A mes aïeux (Adeline)

Vous, que je n'ai connu que trop peu.

Vous, que je n'ai connu que trop peu

.Vous, que je n'ai vu que si peu

.J'aurai tant aimé vous fréquenter plus longuement.

Vous questionner quotidiennement

.Vous écouter longuement

.En apprendre chaque jour un peu plus sur vos vies, vos tours de magie.

Petite je me souviens...

Des histoires farfelues de papi qui chaque soir prenait du temps pour nous conter les péripéties incroyables de Berthe au grand pied. Et nous, d’insister pour qu’il continue sans fin

.De ce merveilleux voyage partagé de l’autre côté de l’Océan.

Des heures tardives dont mamie nous faisaient bénéficier, nous autorisant à veiller devant la télé jusqu'à point d’heure (chut… hihi).

Des goûters exceptionnels, pain beurre et chocolat, préparés par mamie

.Des tours interminables de vélo et de trottinette que nous avons fait de la maison.

 De mon petit papi chéri endormi à 21h devant la télé

.De ma petite mamie nous donnant des noms de choses à dessiner sur nos ardoises

.De papi, levé chaque jour avant le soleil, et de ses petits déjeuners gourmands à base de pâté et de fromage !

Des bonbons à la menthe qui nous donnaient tant d’aphtes

.De l’intelligence de mon papi n’ayant été à l’école que jusqu’à l’âge de 12 ans

.De ma mamie m’apprenant à tricoter

.De mon papi coupant le pain en épi

.Des succulents moments passés autour d’une table à déguster, rire et bavarder.

De pouvoir monter à l’avant de la voiture de papi

.D’être tellement gâtée de leur présence et de leur amour.

De l’émission favorite de mon papi, question pour un champion

.D’être malade à l’arrière de la voiture de papi et mamie.Des dimanches familiaux accoudés à papoter.

 Des conseils avisés et expérimentés de mon papi toujours pertinent et intéressé de tout.

 Des repas préludés systématiquement d’une soupe

.Des animaux que nous allions soigner avec papi.

Des légumes et fruits que nous allions choisir au jardin.De la patience de mon papi s’attardant avec moi à visionner des vidéos de mes chanteurs préférés.

 

Mais je me souviens aussi…

Des remerciements de mamie à ma maman pour sa présence, sa bienveillance, sa gentillesse pendant ses hospitalisations.

Du regard vide de papi, déjà méconnaissant pendant sa maladie

.De la maigreur de papi touché de plein fouet par le cancer

.De la résistance de mamie pour avoir atteint ses 96 ans.Des appels de papi, à minuit, me demandant de venir le chercher pour aller se balader

.D’une petite mamie partie si vite que nos au-revoir n’auront jamais pu avoir lieu.

D’une petite mamie si apeurée par les apparitions qu’elle était persuadée de voir chaque nuit.

Des larmes, si rares, de mon papa, le jour où il a su que sa maman, s’en allait doucement

.Du nombre incalculable de personnes présentes pour le départ de mon papi

.D’une photo de mamie qui fume une cigarette.

De l’impression d’entendre le souffle de mon papi alors que … non

De mes larmes, de mon chagrin, de mon désarroi à chaque départ.

 

J’espère qu’ils sont tous les quatre au-dessus de moi... dans le creux de mon oreille, sur chacune de mes épaules.

J’espère qu’ils veillent tous sur moi, sur chaque membre de ma famille, sur mon fils, j’espère qu’ils me guident, m’orientent, m’aident et me suivent dans chacune de mes décisions

.J’espère qu’ils sourient en lisant ce texte par-dessus mon épaule, j’espère qu’ils me regardent avec tendresse depuis le petit nuage blanc où tous les quatre sirotent un petit verre de pineau avec un bon repas, j’espère qu’ils sont heureux et qu’un jour je les reverrai.

 



12/03/2018
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres