Le-Bonheur-des-Mots

Le-Bonheur-des-Mots

Nuit rouge (Gérard Policand)

Nuit rouge

Au milieu de la nuit, la police a frappé
Frappé de pauvres gars qui traînaient leur misère
Faisant bien peu de cas de leur vie de galère…
Pourtant, n’avaient pas fui, pas cherché d’échappée

A qui avaient-ils nui ? Quel raisin égrappé ?
C’est qu’au fond des villas, on ne les aimait guère
La table du foie gras est gardée par Cerbère…
Des visages de suie ! L’animal a jappé.

On ne rit pas, voyons ! au pays de MOLIERE !
On ne tue pas, non ! Non ! au pays de VOLTAIRE !
Quelques grammes de plomb ? Mon DIEU ! Quelle aventure !

Par la nuque reçus ? Ce n’est qu’une bavure !
Pour l’éternel repos, c’est la sanction requise,
Quelques mois de dépôt…Oh ! Sentez-vous la brise ? 

 

 



12/03/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 28 autres membres