Le-Bonheur-des-Mots

Le-Bonheur-des-Mots

Le nabot (Mireille)

   Il est tout beau dans sa tenue d'emprunt, Gédéon, le petit barbu. On le surnomme "le lutin " dans son village. Et là, pour une fois, on lui reconnaît une importance: il est le Fou du roi. La costumière a ajouté une bosse à sa bosse, l'assistant lui a demandé de se tasser encore; il serait presque trop grand, lui qu'on traite de nain.

   Le metteur en scène a sa tête des mauvais jours. Il hurle une phrase du roman qu'il adapte:" Une couronne d'épines autour de la tête, une couronne sur chaque dent, les rois maudits avancent en silence, le souffle court, le coeur chagrin, vers l'hospice au sommet de la colline. Les Autres aussi seront présents avec leurs différents bobos". Le fou du roi rigole . Il peut tout se permettre, Gédéon, même de plaisanter quand l'autre fait son chef autoritaire, même de tutoyer le premier rôle, c'est le fou du roi aussi dans la vie, ici, sur ce plateau.Faire  la star devant les autres...

   Les autres....Oui, mais quels autres ? Les figurants minables, ridiculement grimés et tordus dans ce cortège qui se veut misérable, dans cette fausse débandade orchestrée par un énergumène colérique et imbu de lui-même.

   Il s'amuse bien, le lutin !

   -"On coupe! On recommence !"

   Les soupirs, les raleries, le premier rôle qui exige une pause, la Reine qui soulève sa robe pour surélever ses jambes, la reine..."Trop belle pour moi", pense Gédéon. Encore que,  vue sans maquillage, finalement, elle est beaucoup moins jolie que sur les écrans. Il pourra se vanter de l'avoir cotoyée avec des cernes et des petits boutons...."Mais elle est sacrément bien fichue !", se répète le lutin, prêt à fantasmer.

   Le tournage reprend. Le metteur en scène relit le fameux texte  entendu six fois depuis le début de la journée...La voix chevrotte : "Vers quelle source d'espoir pensent-ils aller ?"

   Et là, Gédéon se dit que lui, il sait où il va aller avec sa gloire toute neuve : sur d'autres plateaux, jouer de sa petite taille et de ses difformités . Et aussi finir par séduire une spécialiste en rôles de soubrette,  peut-être même, dans la vraie vie, lui faire plein d'enfants beaucoup plus beaux que lui....

   Peut-être...

 

                      Mireille

   

 



08/04/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 32 autres membres