Le-Bonheur-des-Mots

Le-Bonheur-des-Mots

Le Bonheur (Gérard Policand)

Ne va pas chercher le bonheur,

Car celui-ci t'est octroyé,

Prépare seulement ton coeur

 A le parfaitement savourer.

Tu ouvres les yeux, premier instant,

Tu es heureux, tu es vivant.

Tu sens l'amour d'une fée

Douce aura de félicité.

Tu te lèves, tu peux marcher,

Autre cadeau qui t'est donné.

Le jour point à ta fenêtre,

Tu sens le soleil en toi

Il réchauffe tout ton être

Tu te laisse dorer avec foi.

Un bourgeon point, fait inoui,

Tu le vois gonflé de sève

Prêt à offrir pour tes rêves

Sa fleur grande épanouie;  

Ton chien te salue en passant

Sa caresse remplit ton coeur

Un léger souffle de vent

Vient t'effleurer avec douceur.

Une déesse te sourit

Tu sens son parfum qui t'enivre

Tu savoures la joie de vivre

Les petits bonheurs, c'est ainsi!

Ne va pas chercher le bonheur

De midi à quatorze heures

Il faut savoir en profiter

A chaque instant qui t'est donné.

Ne le poursuis, ne le traque

Il s'enfuirait en courant

Ne le confonds avec l'extase

Cet instant tellement fugitif

Qu'il ne peut jamais être la base

D'un bien être définitif.

Il ne se trouve dans les frasques

Ni dans exploits mirobolants.

Choisis de le reconnaître

Sous chaque forme caché

Laisse-le pénétrer ton être

Dans la douce volupté.

 



13/01/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres