Le-Bonheur-des-Mots

Le-Bonheur-des-Mots

L'homme- objet (hi ! hi ! hi !) (Mireille)

Dans le rayon de lune posé sur notre lit

Te regarder dormir, c'est frôler l'interdit ,

Tu deviens un objet offert à mon regard,

Et tu n'appartiens plus aux règles et aux égards.

Tu es livré à moi dans le moindre soupir, 

Tu ronfles doucement, tu grognes, tu transpires,

Ta superbe a plongé dans ma nuit d'insomnie

Et tout ton corps s'exprime en stéréophonie.

Hélas, en essuyant une goutte de sueur

Qui perlait à ton front, je respire l'odeur

-que je trouve viciée -de ta chair alanguie . 

C'est le détail en trop qui me jette hors du lit !

 

Mon objet de désir paraît bien surprenant

Quand il n'est plus que lui :ni charmeur, ni charmant !

Mafflu, poilu, ventru, la peau plissée qui tremble

A chaque inspiration...Mais qu'est-ce qu'on fait ensemble ?

 

                                               Mireille

               Précision : ce n'est pas autobiographique ! ! !



14/10/2014
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres