Le-Bonheur-des-Mots

Le-Bonheur-des-Mots

Amour(ette) ? (Mireille)

Se rencontrer au point du temps,
quand l'aube fraîche se retire
et que la journée qui respire
tend son coeur aux rayons ardents


Se raconter des mots troublants
qui se perdent dans un soupir
et croire naître pour tout dire
et pour donner son âme au vent


Ouvrir sa bouche aux sources vives
et ses baisers au soleil d'or, 
et puis se perdre dans de son corps
dans une transe  qui énivre, 
rouler des yeux de femme ivre
et s'extasier d'un faux-décor


Aimer un jour, un soir, une heure,
aimer pour rien, aimer pour soi, 
laisser planer l'âme aux abois, 
être heureux au moins pour une heure


Croire que l'on tient le bonheur
pendant que d'autres ont faim, ont froid,
et qu'on se brûle et qu'on se noie,
parce que tout nait et que tout meurt,


Aimer un jour, une soir, une heure, 
aimer pour rien, aimer pour soi, 
ou bien pour l'enfant qui naîtra
et dont on sera créateur
-enfant que Dieu ne créera pas


Aimer, partir...C'est l'agonie,
il vaut mieux partir que mourir, 
quoique ce soit aussi le pire:
avoir aimé ce qu'on renie


Aimer, partir...La vie entraîne,
quoi qu'on en dise, c'est mieux que tout
même que des moments très doux,
la vie qui prend et qui enchaîne,
la vie qui vibre, qu'on hait, qu'on aime
la vie qui bruit comme un poème...

 

Mireille



22/10/2013
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres