Le-Bonheur-des-Mots

Le-Bonheur-des-Mots

Et si on se parlait...? (Christiane)

Si on se parlait un peu… ?

Mon trajet en tram va durer 30 mn environ. Face à moi, un homme,  la cinquantaine cartable sur les genoux écouteurs dans les oreilles. 
Il parle, rit, fredonne !

Il rit de plus en plus fort , ne regarde personne, se croit seul au monde.

 Les autres passagers sont invisibles pour lui.  Il parcourt  un journal de sport, secoue la tête, et rit de plus belle . Tout le monde  l’observent discrètement .  En réalité il converse avec quelqu’un , à qui visiblement il ne laisse pas beaucoup d’espace .

Il  ouvre son cartable et j’aperçois des copies de devoirs scolaires . Il doit être prof. 

Pas loin de lui des étudiants se poussent le coude en le désignant. Ils le connaissent , visiblement.

Tout à coup il se lève ,me marche sur les pieds,  fait tomber son oreillette, laisse le cartable ouvert. Un mouvement de foule  s’opère à l’approche de la station prés du lycée . Bousculade, il se presse les yeux baissés vers le trottoir, parle toujours .

Mon voyage continue , une dame s’assoit à sa place , me sourit . La météo sert d’amorce de conversation .  

Je n’en tire aucune conclusion , encore moins de moralité mais plutôt un concept de civilité, et rassurez vous  je n’ai pas d’animosité vis-à-vis des profs au contraire .

A mes pieds je découvre un étui rempli de stylos, je le ramasse, ne sait  qu’en faire et l’offre à un petit jeune homme  , classeur en main . Etonné il me remercie et nous parlons des études, de l’avenir . Je regarde de prés mon interlocuteur , ouf il n’a pas d’oreillette…

J’ai aujourd’hui de quoi écrire dans mon journal du « quotidien »



07/11/2016
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 28 autres membres